" Le but de l’Institut est d’enseigner des clés pour aider chacun a mobiliser ses ressources et à améliorer sa santé"


LIEN CORPS-CERVEAU

 

Le cerveau a la maîtrise des processus corporels, certains consciemment, d'autres inconsciemment (système nerveux autonome).

Une réserve est la découverte récente de l'importance d'un « deuxième cerveau » constitué des neurones associés au système digestif abdominal, permettant localement des adaptations rapides.

La séance vise à obtenir des prises de conscience du sujet, et à lui permettre de faire de nouveaux choix conscients ;

Sous stress notre liberté est très restreinte. Au lieu d’utiliser le potentiel du cerveau global, sous stress nous utilisons les structures plus profondes et plus archaïques du cerveau (limbique et reptilien). Nous avons tendance à répéter ce qui a marché par le passé,  comme « pris dans un engrenage » ou à fonctionner uniquement de façon réflexe.

Par des équilibrages énergétiques et corporels, à propos d’un objectif précis, le sujet peut retrouver plus rapidement en situation son potentiel, il lui est plus facile alors de « prendre du recul » et de choisir des alternatives créatives.

Les nouveaux schémas choisis de fonctionnement sont enregistrés dans la mémoire du corps par l'observation (ressenti du sujet) par le test musculaire, et selon les cas par la stimulation de points d'acupuncture.